Forum City en Espagne, à Barcelone sur les Addictions, tentations de toutes sortes : amoureuses, amicales, familiales, sportives et autres...
 

 :: Barcelone :: Le Nord :: Cabinet de Psychologie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nouveau patient - Ignacio Garcia
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/10/2018
Age : 30

   


Nouveau patient

   


   J'adore mon métier bien que ça ne soit pas forcément facile tous les jours de trouver comment aider les autres, d'arriver à se mettre à leur hauteur pour les comprendre et leur faire remonter la pente selon la raison pour laquelle ils viennent me voir. Mais je mets tout en oeuvre pour y arriver et si vraiment je n'y arrive pas, il peut arriver que je les oriente vers quelqu'un d'autre, vers un autre praticien. Cela m'est arrivé très peu de fois depuis que j'exerce, ça se compte même sur les doigts d'une seule main.

Et je ne chôme pas, j'évite de faire des journées interminables mais commençant ma journée à 8h30 du matin, je ne la finis pas avant 18h30-19h. J'évite d'être en retard mais cela m'arrive de déborder de quelques minutes selon le patient, selon son problème. Les séances durent 3/4 d'heure.

En ce jour, j'ai rendez-vous avec un nouveau patient pour débuter ma journée, un certain Ignacio Garcia. Je ne sais pas quel est son problème exactement, au téléphone il est resté très évasif en me disant qu'il souhaitait comprendre ce qu'il a vécu avec une femme. Très vaste n'est-ce pas ? Il est 8h20, je suis déjà dans mon cabinet depuis 5 minutes environ. Si mon patient est à l'heure, il ne devrait plus trop tarder. J'entends en effet la sonnette d'entrée un instant plus tard, ce doit être lui. Je le laisse se pauser un peu puis je vais dans la salle d'attente. Vu qu'il est un peu en avance, autant en profiter et éviter de prendre ensuite du retard non ?

- Ignacio Garcia ?

Il se lève en m'entendant l'appeler, je lui serre la main.

- On y va ?

Je lui fais un petit sourire et nous filons ensemble vers la salle de soins :  pas de divan, mais deux fauteuils se faisant face et un bureau où je fais mes papiers.

 


   
©BOOGYLOU.
Ven 26 Oct - 11:10
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 08/10/2018
Age : 31
Situation familiale : Célibataire mais a été follement amoureux d'une Princesse qu'il n'a toujours pas oublié.

 

Nouveau patient

 

Ignacio et Graziella


Ignacio ne savait plus trop où il en était ces derniers temps entre sa sortie de prison et le fait de devoir ravoir une vie sociale digne de ce nom et également Sara que le hasard avait mis déjà à 3 reprises sur sa route depuis si peu de temps. Barcelone était une ville assez grande pour qu'il ne soit pas obligé de déménager et puis toute sa vie était là quoi qu'il en soit. Certes, à l'époque, les médias avaient parlé de cette histoire mais depuis le temps avait passé et atténué tout cela. Ignacio devait juste réapprendre à vivre et visiblement avec la présence de Sara, toujours présente en ville elle aussi, et avec ce hasard qui faisait que tous deux se voyaient sans le désirer.

Afin de mieux déceler où il en était, le trentenaire avait donc pris RDV avec une psychologue afin de tâcher de trouver la réponse à ses questions ou au moins être aidé en cela. Un rendez-vous avait été fixé avec Madame Graziella Borrego et le jour J, appréhendant un peu le rendez-vous, Ignacio s'y était rendu avec un peu d'avance, doutant cependant d'être pris à l'heure, le personnel médical ayant souvent du retard. Et chose étonnante, la psychologue ne fut pas en retard mais carrément en avance de quelques minutes. A l'appel de son nom, Ignacio s'était levé et avait serré la main tendue de la psychologue.

- Bonjour Madame !

Puis il la suivit dans son cabinet sobrement décoré avec quelques tableaux aux murs, une bibliothèque, deux fauteuils se faisant face. Ignacio, pourtant pas du tout timide en général, n'osa pas s’asseoir sans y avoir été invité au préalable.


 

by FRIMELDA
Lun 29 Oct - 16:34
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: